Tache, Rougeur,cicatrice

 l’erytho-couperose, taches rubis et angiomes

Pour traiter les lésions vasculaires, il est possible d’utiliser un laser dont la cible sera l’hémoglobine, la couleur rouge ou l’eau autour des vaisseaux.

Le laser Nd/YAG est définit par une émission laser à 1064 nm et agit par photo thermolyse sélective ou, plus fréquemment, par photo coagulation sélective ainsi la lumière laser parvient à supprimer la veinule intradermique dilatée.

La Lumière pulsée polychromatique (IPL ou lampe flash) peut également être utilisée surtout dans des lésions d ’érythro-couperose superficielle du visage.

L’énergie lumineuse sera absorbée par la cible puis transformée en chaleur et coagulera le vaisseau. Il n’y a donc pas effraction de la peau par une aiguille mais seulement une action de la chaleur et de l’énergie lumineuse. L’effet est donc une sensation de chaleur et de brûlure au niveau de la cible.

Les petits vaisseaux, varicosités, tâches rubis, angiomes peuvent être enlevés en quelques séances : 1 à 3 en fonction des indications et espacées de 4 semaines chacune.Dès la première séance les effets sont visibles parfois une séances suffit par exemple tache rubis ou aile du nez.

Lors de la séance qui dure de 10 à 30 min , on ressent de la chaleur avec sensation de brûlure ,celle ci est atténuée par l’utilisation d’une pièce à main froide.Une petite rougeur ,un gonflement peuvent  apparaître pendant les heures qui suivent les séances. Ces dernières s’estomperont en quelques jours par l’application d’une crème adaptée.

L’exposition au soleil est proscrite 1 mois avant et 1 mois après le traitement au laser.

 

 

La photorejuvénation

Il s’agit d’une technique par lumière pulsée (IPL) qui autorise à traiter tout le visage afin d’entraîner un rajeunissement naturel et progressif grâce à un chauffage du derme permettant une amélioration de la densité de celui ci.

Cette technique permet  dans la même séance  l’ablation des vaisseaux dilatés et des tâches pigmentaires sur le visage ,les mains et le décolleté.

L’érythro-couperose est ainsi nettement améliorée et les taches actiniques enlevées, le teint est homogénéisé.

L’énergie de la lumière est absorbée par le derme qui va sous l’effet de la chaleur augmenter sa production de collagène et d’élastine donc améliorer la texture de la peau.

Après la séance, les tâches brunes ayant absorbé le rayonnement lumineux spécifique vont s’assombrir parfois former une croutelle puis disparaître par phénomène de phagocytose macrophagique en quelques jours.

La séance dure 20 min,il existe une sensation de chaleur et de « claquement d’élastique » sur la peau.

On réalise 1 à 3 séances espacées de 3 semaines.

En post séance, la peau est rouge, parfois gonflée mais maquillable donc sans éviction sociale.

Progressivement, le teint est harmonisé et la peau rajeunie dans son ensemble.

Cette technique est utilisable sur le visage, le décolleté et les mains.

Les Taches

Les taches brunes apparaissent avec l’âge et sont surtout dues à un excès de soleil. Elles se logent sur le visage, mains, bras….
Certaines taches brunes sont aussi d’origine congénitale. Il ne faut pas confondre avec des lésions dermatologiques pigmentées comme les nævi par exemple qui ne doivent pas être traités au laser.
La Lumière Intense Pulsée (IPL) ou le laser alexandrite ou le PlexR atténueront voire élimineront définitivement ces marques du temps.

La mélanine accumulée à la surface de la peau va être détruite par accumulation de chaleur. Cette technique est peu douloureuse et réalisée avec des lunettes de protection et s’adresse aux taches épidermiques.

Le traitement laisse sur chacune des taches une croûtelle qui tombe en 21 jours. La peau à peine rosée, retrouve progressivement sa couleur normale.
Pour une bonne efficacité, 2 séances sont nécessaires. La peau ne doit pas être bronzée. Ce traitement n’entraîne pas d’éviction sociale.
Si les taches sont dermiques, le traitement sera réalisé avec de l’acide trichloracétique (TCA) afin d’éliminer le pigment ayant infiltré le derme. Une croûte de couleur marron (similaire au traitement par de l’azote liquide) disparaît en 5 jours pour laisser place à une trace rosée.